SURABONDANCE DE L’OIE DES NEIGES

Surabondance d’Oies des neiges et d’Oies de Ross

Les populations d’Oies des neiges et d’Oies de Ross ont augmenté considérablement depuis plusieurs décennies. En effet, l’abondance de nourriture en milieu agricole a fait exploser les populations. Les effectifs de la plupart de leurs populations sont largement supérieurs aux objectifs de taille de population Plan nord-américain de gestion de la sauvagine 2012. En réponse aux préoccupations concernant les répercussions potentielles de la surabondance de ces oies sur leurs habitats, l’Oie des neiges (grande et petite) et l’oie de Ross ont été désignées « espèce surabondantes ». Une population surabondante est celle pour laquelle le taux de croissance de la population a entraîné ou entraînera potentiellement une population dont l’abondance menace directement la conservation des oiseaux migrateurs (eux-mêmes ou d’autres) ou leurs habitats, ou encore est nuisible ou menaçante pour l’agriculture, l’écologie des milieux ou d’autres intérêts similaires.

La désignation « surabondante » fournit des outils pour augmenter la récolte des chasseurs sous certaines conditions, comme par exemple des maximum de prise et de possession plus élevés et une période spéciale de conservation tenue au printemps où les chasseurs sont autorisés à chasser les oies afin d’aider à réduire l’effectif des populations. La chasse printanière est sans doute la mesure qui a l’impact le plus significatif sur la population d’oie des neiges. Chasse guidée à l’oie des neiges

 

Pour de plus amples renseignements sur la surabondance des Oies des neiges et des Oies de Ross, veuillez consulter le rapport Situation des populations d’oiseaux migrateurs considérés comme gibier. Pour de plus de détails sur les mesures spéciales de conservation en place dans certaines régions, veuillez consulter les tableaux ci-après, de même que les Abrégés des règlements de chasse aux oiseaux migrateurs. Ce texte a été en partie écrit par le service canadien de la faune (Environnement et Changement climatique Canada).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *